Un Memorial Day salué par de nombreux participants

De nombreux badauds et patriotes se sont rassemblés au milieu de l’après-midi du samedi 25 mai sur le site du cimetière américain de Henri-Chapelle pour assister aux traditionnelles cérémonies du Memorial Day qui, cette année, ont pris un relief particulier soulignant le 75e anniversaire du débarquement en Normandie. Rappelons que cette manifestation patriotique, la plus importante outre-Atlantique, est aussi un jour férié aux Etats-Unis. Face aux 7992 croix parfaitement alignées représentant autant de combattants U.S. et alliés tombés dans nos contrées au cours de la campagne de libération de l’automne et de l’hiver 44-45, le protocole, coordonné comme à l’accoutumée par le Dr. Jerome W. Sheridan, Président de l’American Oversaeas Memorial Day Association (AOMDA), et le nouveau responsable du cimetière implanté sur le territoire de la commune de Plombières, le Superintendent Christopher Arseneault, a une nouvelle fois impressionné son lot de visiteurs de marque.

A 16 h pile-poil, un imposant avion de transport C-130 a marqué le début de la cérémonie en effectuant le traditionnel et toujours impressionnant passage à (très) basse altitude. Jubilé du 6 juin oblige, il avait revêtu une décoration particulière composée des célèbres bandes de peinture noire et blanche devant servir à l’identification rapide de tous les avions protégeant le débarquement en Normandie ainsi qu’un énorme code alphanumérique sur ses flancs. Ainsi revêtu, il rappelait les C-47 Dakota qui larguèrent parachutistes et munitions sur les côtes françaises en 1944. Impressionnant !

Vinrent ensuite les allocutions de Freddy Lejeune, nouveau bourgmestre d’Aubel, qui intervint pour la première fois avec émotion sur le site du cimetière américain, et du Rear Admiral Upper Half Roy I. Kitchener, Député représentant militaire des EtatsUnis d’Amérique auprès de l’OTAN, superbe de droiture dans sa magnifique tenue de l’US Navy (notre photo). Ce dernier a aussitôt été suivi à la tribune par son Excellence Ronald J. Gidwitz, Amabassadeur des USA en Belgique, puis par quelques jeunes adolescents et adolescentes issus du conseil communal des enfants d’Aubel. Leur lecture d’un poème en a aussi ému plus d’un !

Comme à l’accoutumée, c’est une nuée de gerbes et de couronnes fleuries qui s’est ensuite amoncelée au pied de l’archange salvateur. A ce dépôt de fleurs a encore succédé la bénédiction donnée par l’aumônier militaire avant que ne résonnent La Brabançonne ainsi que l’hymne national américain « The Star Spangled Banner ». Pour ne jamais oublier que les 7992 jeunes hommes enterrés chez nous sont venus de loin pour défendre nos libertés…

F.H.