Succès record pour les Dolympiades

Avec le joli mois de mai revient le temps du festival dolhaintois qui, cette année encore, fut somptueux et a pu attirer plus de 3000 spectateurs sur l’ensemble du week-end. Un record ! Il est vrai que le programme avait de quoi séduire, en plus d’une météo plus qu’agréable, toujours essentielles pour ce qui concerne la scène extérieure implantée dans la cour arrière du Kursaal. Jugez-plutôt : trois jours de musique non-stop les 18, 19 et 20 mai ; deux scènes ; cent bénévoles au service du public ; dix-huit groupes – sans compter la fanfare locale – et plus d’une centaine d’artistes au total qui constituent une affiche totalement exceptionnelle ; une quinzaine de techniciens, une programmation pour le moins éclectique donnant la parole à des artistes belges, locaux et internationaux et, last but not least, un magnifique espace VIP qui donne une vue particulière sur la salle intérieure du Kursaal et sa scène principale…

Impossible bien sûr dans l’espace qui nous est imparti de détailler l’ensemble de la programmation de ce festival à l’aura toujours croissante. Mais il nous plaît de souligner que le vendredi soir, dès après l’inauguration officielle, les Dolympiades ont connu un moment d’anthologie grâce aux frappadingues des Gauff qui ont mis le feu au Kursaal avec leur Ch’Talaming Tour. Le samedi, les festivités ont repris dès 14 h 30. Pour notre part, nous avons spécialement retenu le groupe wallon Eagles Road programmé en soirée. Celui-ci offre un condensé du meilleur hard rock FM des années ’80 : The Final Countdown, Jump, Is this Love… Cela vous parle-t-il ? Ce groupe belge actif depuis dix-huit ans se produit partout en Europe et revisite donc les grands classiques du genre tout « en rendant homme au bon goût vestimentaire et… capillaire de ces monstres sacrés du hair metal ou glam metal » explique Axel Rosenbloom, préposé au « chant magistral et humour à deux balles » (sic) ! Ajoutons encore que suite à sa belle longévité, on peut affirmer sans crainte que cette formation est arrivée à maturité. Mieux encore, leur 18e anniversaire de scène approchant à grand pas (en novembre), ces musiciens talentueux nous ont concocté pas mal de nouveaux morceaux dans leur répertoire ainsi que quelques belles surprises. Bravo ! F.H.

 

 

VERVIERS – Fiestacity 2014 – Jour 3 – Dimanche 31 août 2014 : Francis Joskin des Gauf (Photo Freddy Hauglustaine)