Succès pour la 6e semaine de l’environnement

Le Grand Nettoyage de Printemps, mobilisation citoyenne importante, tend à sensibiliser les Wallons à la problématique de la propreté publique dans notre vie quotidienne. La Wallonie toute entière, grâce aux citoyens, écoles, clubs de sports, mouvements de jeunesse, entreprises et associations diverses, s’est donc une nouvelle fois réunie autour d’un objectif commun : ramasser tous les déchets qui jonchent les rues, les chemins de campagne, pistes cyclables et autres voies de communication. Lancée en 2015 à l’initiative du Ministre wallon de l’Environnement, cette grande action de sensibilisation mobilise chaque année un nombre croissant de citoyens. De 10.000 participants en 2015 à plus de 110.000 participants en 2018 ! En 2018, 365 tonnes de déchets sauvages composés de 115 tonnes de PMC et de 250 tonnes de déchets « tout-venant » ont ainsi pu être ramassés.

Mais du côté de Herve, on n’a pas attendu pareille initiative. Pour la 6ème année consécutive, la capitale du Plateau a donc mis sur pied sa Semaine de l’Environnement durant la deuxième moitié du mois de mars. Comme les autres années, les mouvements de jeunesse (pas loin de 400 jeunes), la Maison des Jeunes et les écoles tous réseaux confondus ont pris part au nettoyage des rues de la commune en plus de groupes de citoyens et mêmes quelques entreprises locales ! Le Conseil communal des enfants y participe également et a décidé de décaler son action le mercredi suivant la Cavalcade pour prêter mains fortes aux ouvriers communaux.

« En plus du Grand Nettoyage de Printemps », souligne Isabelle Levaux, Echevine de l’Environnement, « une série d’activités seront organisées tout au long de l’année. En effet, il est important de rappeler que l’environnement est l’affaire de tous et de tous les instants. Cette conscientisation se marque sur le terrain ; des bénévoles nous rapportent que le nombre de déchets au bord des routes diminue peu à peu mais reste toujours interpellant. Ensemble, nous devons veiller au cadre de vie, à la qualité de l’environnement et à la propreté de notre commune ».

Côté originalité, on n’est pas en reste non plus à Herve ! Car cette année encore, la ville réitère son opération « Poules » initiée l’année passée. Le concept est de mettre en place une distribution de poules pondeuses aux citoyens. Pour cette deuxième édition, en collaboration avec la Confrérie de la Poule Noire de Herve et le Club des Eleveurs de la Poule de Herve, pas moins de cent poules seront distribuées à cinquante ménages sélectionnés. Histoire de tuer la saleté dans l’œuf, sans doute… Plus sérieusement, rappelons que pour pouvoir bénéficier de l’arrivée de ces deux gallinacées, il faut être domicilié à Herve, posséder un jardin (évidemment) et… ne pas déjà être détenteur de poules. Les familles qui souhaitent se voir offrir deux pondeuses doivent remplir la fiche candidature et la renvoyer (par courrier ou par mail), avec la charte signée, à l’Administration communale de Herve, à l’attention du Service de l’Environnement. F.H. et Ville de Herve