Place au Brussels Motor Show !

thumbnail of Salon de l’auto 2018 affiche officielle

Cette année le Salon de l’Auto – alias Brussels Motor Show – se tient au Heysel du 12 au 21 janvier 2018. Et comme chaque année, vous allez être nombreux à vous y rendre ou à visiter vos concessionnaires régionaux. Beaucoup pour se balader, d’autres pour y dénicher les bonnes affaires. Surtout du côté des SUV, la coqueluche du moment, sorte de croisement entre un 4×4 et un monospace.  Mais pas seulement. Tiens, justement, quel est le profil du visiteur « type » du Salon de l’Auto ? Sur base des données recueillies en 2017 récoltées par nos confrères de Sudpresse, on sait que 23,2 % des visiteurs sont des « acharnés », des gens qui reviennent quasiment à chaque édition. Par contre 7 % y viennent pour la première fois. Les autres se situent entre les deux.

Pas moins de 58,5 % des visiteurs viennent de Flandre, 33,5 % sont issus de Wallonie et le reste de la région bruxelloise. Sans surprise, 74 % sont des hommes et 26 % sont des femmes. La curiosité demeure la principale motivation (18,8 %) mais de peu car 18,5 % viennent pour admirer les nouveautés et 15,9 % recherchent des infos en vue d’un achat. Ensuite, 14,1 % des visiteurs avouent y venir pour « passer une belle journée ». Seuls 12 % d’entre eux avouent venir directement pour acheter un nouveau véhicule. Ils sont encore 40 % à concrétiser un achat dans l’année en cours, après avoir procédé à de nombreuses comparaisons au salon ou profité des fameuses « offres » proposées par la majorité des marques de grande diffusion.

C’est évidemment là que les concessionnaires régionaux ont un rôle énorme à jouer. Ils profitent bien des retombées du salon de Bruxelles qui booste leurs ventes tout en offrant l’attrait de la proximité. A ce propos d’ailleurs, il faut encore savoir que le concessionnaire verviétois FCA Didi Motors (Fiat, Alfa Romeo, Abarth et Jeep) vient de passer dans le giron du groupe Constant, Jean-Marie Cools alias Didi ayant décidé de profiter d’une retraite bien méritée. A suivre donc…

 Enfin, sachez encore que l’une des zones les plus prisées des visiteurs du Brussels Motor Show demeure le palais 1 qui regroupera, pour la troisième année consécutive, les véhicules de luxe. Ceux-là même qui font rêver petits et grands par leurs lignes, leurs capacités technologiques ou l’histoire du blason qu’ils portent. Attention les yeux ! L’édition 2018 du Brussels Motor Show leur a donc à nouveau réservé une place de choix. Un palais qui – édition paire oblige – sera accessible durant toute la durée du Salon et sans le moindre supplément de prix. L’occasion sera donc belle pour le grand public de venir découvrir les joyaux qui garniront ce palais, dont au moins deux premières belges qui ont d’ores et déjà été confirmées par la marque Aston Martin.

Outre les véhicules proprement dits, le public qui rejoindra le palais 1 aura la chance de découvrir une exposition d’Art Works articulée autour de l’univers de l’incontournable héros de bandes dessinées Michel Vaillant. Une Vaillante de compétition sera en outre présente physiquement au sein d’un espace directement inspiré des aventures du pilote éponyme. Mais ce n’est pas tout : si la désormais traditionnelle Terrasse du Salon sera une fois encore implantée dans ce palais, elle côtoiera une vaste exposition baptisée ‘Oro Tempo’ et qui fera la part belle à l’horlogerie et à la joaillerie. De quoi conférer plus que jamais au palais 1 un statut de premium et offrir du rêve aux visiteurs de tous horizons. Liste non-exhaustive des exposants (par ordre alphabétique) : Alpina – Alpine – Aston Martin – Audi – Bentley – BMW – Bugatti – Ferrari – Lamborghini – Maserati Mazda – McLaren – Mercedes-Benz – Porsche – Rolls-Royce. Place au rêve !

F.H.

 Renseignements pratiques :

-96e Brussels Motor Show du 12 au 21 janvier au Heysel, Place de la Belgique 1 à 1020 Bruxelles

-Accessible de 11 à 19 h en semaine et de 10 à 19 h le WE

–Nocturnes jusqu’à 22 h les vendredis 12 et 19 janvier ainsi que le lundi 15 janvier

-Prix d’entrée : 15 €

-Sécurité et contrôles renforcés à l’entrée des palais de Brussels Expo