Pas moins de 47 groupes et chars pour un superbe cortège

Branle-bas de combat en ce samedi 2 mars sur et aux alentours de la place du Troisième Millénaire : le premier cortège carnavalesque de l’Est de la province de Liège  y a en effet rassemblé près de 1300 participants répartis entre 47 groupes et chars avant de s’élancer dans les rues de Plombières. Ce n’est pas un record mais cela demeure tout de même du plus bel effet, surtout si l’on tient compte de l’originalité avancée par pas mal de carnavalistes du cru ! De quoi d’ailleurs pleinement satisfaire le Prince Thierry 1er, Prince du jubilé des une fois 11 ans célébré cette année par le Comité du Cortège de Carnaval de Plombière (C.C.C.P). De son côté, la nouvelle et jeune bourgmestre de la localité, Marie Stassen, s’est longuement pliée à l’obligation lui imposant le contrôle de tous les attelages présents dans le cortège. Elle nous confie à ce propos : « La sécurité demeure effectivement de ma responsabilité, même si, en l’occurrence, ne je suis nullement mécanicienne. Mais c’est ainsi. Hier je n’y connaissais rien et aujourd’hui je dois tout savoir, ou presque. Heureusement, je me suis entourée de personnes compétentes qui m’ont guidée en la matière. Et c’est avec une totale sérénité que j’ai pu donner le départ du cortège… »

Place donc à l’amusement, aux déguisements les plus fous et à l’ambiance de carnaval. Pour le plus grand plaisir non seulement de tous les participants mais aussi du public massé à certains endroits du parcours passant notamment par Montzen gare. A en juger par le sourire du Prince Thierry 1er, de ses jolies pages Morgane et Stéphanie sans oublier Marc son bouffon et Adrien, son trésorier, ce fut là un tout grand cru ! Impossible bien sûr de distinguer l’un ou l’autre groupe tant ils furent nombreux à jouer la carte de l’inventivité. Permettez-nous toutefois de braquer les projecteurs sur l’immense et imposant char des Weibülle de Montzen dont les troupes s’étaient transformées en d’audacieux Pierrot pour chanter « Au Clair de la Lune ». A contrario, le petit groupe de la chorale avait endossé des costumes « Union Jack » anti-brexit du plus bel effet… F.H.