On va de nouveau pouvoir adopter des tombes de soldats

Les origines du programme d’adoption des tombes de combattants américain remontent à l’année 1944 et à la création des deux cimetières de Neuville-en Condroz et de Henri-Chapelle. En effet, alors que des convois de l’Armée américaine y amenaient presque quotidiennement les corps des soldats tombés au combat, des citoyens belges prirent l’initiative de venir spontanément fleurir les tombes de leurs libérateurs. C’est de cet acte de reconnaissance par la population locale que naquit ce programme, encore actif aujourd’hui.

Après avoir été administré successivement par les cimetières eux-mêmes puis par différentes associations, c’est au Cercle Royal « Le Briscard » qu’est revenue la responsabilité de perpétuer cette heureuse initiative. Lors du quart de siècle écoulé, les membres dévoués du Briscard ont donc assuré avec succès diverses missions telles que l’attribution des tombes aux intéressés, le maintien d’une base de données recensant l’ensemble des adoptions et l’organisation annuelle d’une cérémonie à l’intention des nouveaux parrains et marraines.

Mais voilà qu’une page importante de l’histoire de ce programme se tourne cette année, celui-ci s’apprêtant à subir une complète réorganisation. En effet, dès le début de 2017, un nouveau comité reprendra le flambeau et assurera l’administration du programme. Aussi, les deux cimetières américains des Ardennes et de Henri-Chapelle ont-ils décidé de suspendre temporairement et dès à présent l’attribution de nouvelles tombes afin de laisser assez de temps au nouveau comité pour se mettre en place. La cérémonie d’adoption habituellement organisée au mois de septembre n’aura pas lieu non plus cette année.

Il est par conséquent demandé à toutes ceux et celles qui sont intéressé(e)s par l’adoption d’une tombe, soit à Neuville-en-Condroz, soit à Henri-Chapelle, de contacter le personnel administratif des cimetières à partir de janvier 2017 afin de connaître les nouvelles formalités à accomplir. Une démarche par ailleurs accomplie jadis par le regretté Jean Vallée, artiste bien connu établi dans la région. Il n’y a heureusement aucun changement pour les parrains et les marraines déjà actifs. Ils restent responsables de la tombe qui leur avait été attribuée par le Cercle Royal Le Briscard et peuvent ainsi continuer à honorer la mémoire de leur soldat comme ils l’ont toujours fait. Toutes les données concernant leur parrainage seront transférées à la nouvelle organisation qui se chargera d’adresser à chacun, en temps utile, un courrier afin de présenter le nouveau comité.

Les deux cimetières se tiennent à la disposition de toute personne souhaitant un complément d’information : 043/71.42.87 pour Neuville-en-Condroz et 087/68.71.73 pour Henri-Chapelle.

F.H.Henri-Chapelle tombe de GI adoptée photo 2 Henri-Chapelle tombe de GI adoptée photo 3 Henri-Chapelle tombe de GI adoptée photo 4