Nos régionaux ont brillé lors des 42e Crêtes de Spa !

Créées en 1977, les Crêtes de Spa ont lancé la mode des courses à allure libre, hors piste d’athlétisme et zone de cross. Quarante-deux ans plus tard, l’événement spadois doté d’un un programme de courses étoffé et accessibles à tout type d’athlète a de nouveau attiré la foule, y compris du côté de nos régionaux. La course « historique » des 21 km a, comme d’habitude, rassemblé le plus de sportifs : 1209  concurrents étaient en effet recensés sur la ligne de départ sous un beau soleil et par un temps certes un peu frais mais absolument idéal pour pratiquer la course à pied.

Son centre névralgique dans le Domaine sportif de la Fraineuse était cette fois organisé sur le parking rénové et agrandi du Centre sportif Warfaaz situé à l’entrée du site où au total près de 3.200 athlètes s’étaient réunis pour participer aux cinq courses du programme auxquels il faut encore ajouter les « walks » auxquels près de 300 marcheurs ont pris part en effectuant à leur rythme les 10 et 21 km prévus. Le semi-marathon s’annonçait donc haut en couleurs tant les favoris se détachaient de la liste des inscrits. L’Ethiopien Fita, déjà vainqueur en surclassement en 2017est revenu à Spa cette année pour faire parler de lui. Mission accomplie ! Car dès la sortie de Spa, il s’est immédiatement glissé dans le groupe de tête fort de dix hommes.  Dès la première ascension, le chemin des Moutons, il n’a plus accepté avec lui que le seul Territo, favori en regard de sa forme (victoire huit jours plus tôt au Sommet de Franchimont). Le juge de paix des Crêtes allait toutefois à nouveau jouer son rôle : Fita accélérait et en plein effort, avec une foulée souple et régulière, déposait Territo, deuxième au sommet de la piste de ski à déjà 25 secondes du leader ! Chez les dames, le duel Froment-Andres se jouait à distance avec un avantage de plus en plus net pour la première. Devant, Fita creusait encore l’écart et à 17km de l’arrivée, avant la dernière ascension, celle du Bois de Cherville, il avait augmenté son avance pour se diriger vers un succès indiscutable. Du changement par contre à l’arrière : Territo faiblissait et devait laisser passer Castermans et Pâques. L’éthiopien âgé de 26 ans signe donc à Spa une deuxième et brillante victoire. Fita habite en France, à Annecy, et s’avère être un professionnel de la course à pied en disputant de nombreuses épreuves rémunératrices. Mais Spa, confiait-il, c’est une région qu’il affectionne par son relief et sa beauté. C’est finalement Michael Castermans qui décroche la 2ème place devant le Liégeois Pâques, le Flandrien Mestdagh (2ème en 2018), le surprenant Hervien Luc Michel et le Spadois Joakim Territo. Chez les dames, le duel a donc bien eut lieu entre Sabine Froment (Gembloux) et Gaby Andres (Nidrum) au profit de la première qui signe à Spa sa 7ème victoire depuis 2004 et sa troisième d’affilée. Bravo ! P.C et F.H.

SPA – 42e édition des Crêtes de Spa – Samedi 30 mars 2019 – Photo Freddy Hauglustaine : Victoire incontestée sur le 21 km (Photo F.H.)

SPA – 42e édition des Crêtes de Spa – Samedi 30 mars 2019 – Photo Freddy Hauglustaine

SPA – 42e édition des Crêtes de Spa – Samedi 30 mars 2019 – Photo Freddy Hauglustaine : Et le podium masculin des Crêtes de Spa, l’épreuve reine des 21 km (Photo F.H.)

SPA – 42e édition des Crêtes de Spa – Samedi 30 mars 2019 – Photo Freddy Hauglustaine : Il fait soif ! (Photo F.H.)

SPA – 42e édition des Crêtes de Spa – Samedi 30 mars 2019 – Photo Freddy Hauglustaine : Les deux premières dames du 21 km au coude à coude face au 1er ravitaillement (Photo F.H.)

SPA – 42e édition des Crêtes de Spa – Samedi 30 mars 2019 – Photo Freddy Hauglustaine : La piste de ski spadoise, une difficulté mythique des Crêtes… (Photo F.H.)

SPA – 42e édition des Crêtes de Spa – Samedi 30 mars 2019 – Photo Freddy Hauglustaine

SPA – 42e édition des Crêtes de Spa – Samedi 30 mars 2019 – Photo Freddy Hauglustaine : Heureuse d’avoir participé… (Photo F.H.)

SPA – 42e édition des Crêtes de Spa – Samedi 30 mars 2019 – Photo Freddy Hauglustaine : Le podium féminin des 10 km entouré par les Borlee (Photo F.H.)