Noix et Volaille Sauvage ont fait bon ménage dans votre assiette

Dès 8 h du matin, la traditionnelle Foire aux Noix capelloise – la 264e édition selon les organisateurs – a une nouvelle fois mobilisé le village de Henri-Chapelle dans le courant du mois d’octobre. La toute grande foule s’est ainsi ruée à l’assaut des échoppes où, en cherchant bien, il est encore possible de trouver ces délicieux fruits à coques dures, notamment auprès des institutrices du cru. Heureusement pour la continuité historique, d’ailleurs ! Car, faut-il le rappeler, dès 1754 ce marché attirait énormément de marchands de noix dont l’huile servait alors – entre autres – de combustible pour l’éclairage domestique en noircissant les murs… Cela dit, la Foire aux Noix de Henri-Chapelle, programmée juste avant celle de Spa, attire également bien des badauds intéressés par une multitude de brocanteurs, marchands et autres camelots sans oublier les quelques métiers forains ni les activités ludiques proposées par différentes associations villageoises. Il en va de même pour le fameux marché gourmand qui était une nouvelle fois présent au centre de la place, pour le plus grand plaisir de producteurs locaux, trop heureux de pouvoir proposer leurs produits de bouche et autres savoureux breuvages. Last but not least, une scène était de nouveau aménagée à proximité de la place afin d’y accueillir artistes et groupes musicaux tels qu’un DrumBand, The Humphrey’s ou encore Los Pepes en plus des démonstrations de zumba.

De quoi tapoter du pied tout en dégustant l’une de ces délicieuses assiettes de foie gras proposé par les amis de la Volaille Sauvage, confrérie folklorique welkenraedtoise présente en force cette année au cœur de village. Et pourquoi ne pas marier ces délicieux mets avec les noix vendues sur le stand situé en face. Voilà une idée qu’elle est bonne ! Aussitôt dit, aussitôt fait. Le tout arrosé d’une Val Dieu Grand Cru, boisson préférée des sociétaires de l’association. Que demander de plus ? F.H.