Marché aux fleurs et confréries

L’édition 2019 du traditionnel marché aux fleurs et du terroir a revêtu une saveur toute particulière le vendredi 7 juin passé. Des saveurs, même ! Car ce marché annuel s’est associé aux festivités liées au jubilé de la confrérie locale de la Volaille Sauvage. De quoi apporter pas mal de découvertes gustatives ainsi qu’une sacrée dose de bonne humeur… Rappelons que l’administration communale de Welkenraedt s’associe chaque année aux services agricoles de la Province de Liège pour mettre sur pied un étonnant village gourmand. Un événement très couru qui offre à chacun l’occasion de déguster de délicieuses préparations issues du terroir. Des producteurs régionaux présentent en effet à cette occasion leurs apéritifs, bières, charcuteries, fromages ou encore sirops produits dans les environs. De quoi évidemment se laisser tenter par quelques dégustations.

D’autant plus qu’en cette année 2019, dixième anniversaire de la naissance « Welkinis » oblige, le marché accueillait en sus un village des confréries gastronomiques. Les différents membres de ces dernières y ont bien sûr défendu en costumes le terroir et les traditions culinaires avec la convivialité qui leur est propre. Un « plus » très sollicité car la météo capricieuse a eu vite fait de drainer les visiteurs vers le chapiteau et ses délicieux parfums issus de produits de bouche artisanaux plutôt que du côté des senteurs florales. Dommage ! Car les horticulteurs et autres fleuristes avaient transformé la place des Combattants en un vaste espace fleuri tandis qu’un atelier d’art floral proposait de réaliser soi-même une décoration de table en suivant les conseils de la fleuriste.

Notons enfin qu’Intradel était également présent sur le site afin de renforcer la sensibilisation à la prévention des déchets. L’accent était mis sur l’utilisation de sacs réutilisables pour les fruits, légumes et autres produits d’épicerie sèche afin d’en finir une fois pour toute avec les emballages plastiques jetables. Chaque citoyen pouvait d’ailleurs recevoir deux sacs « à vrac » de tailles différentes, réalisés en coton 100 % bio, s’il le souhaitait. Un choix plus que judicieux !

F.H.