Le dernier Memorial Day du bourgmestre Thierry Wimmer

Précédant de quarante-huit heures le lundi férié aux USA dédié aux combattants américains tombés lors de tous les conflits, la cérémonie du Mémorial Day célébrée à la fin du mois de mai au cimetière américain de Henri-Chapelle a une nouvelle fois mis en lumière les 7.992 jeunes soldats tombés au combat pour notre liberté durant la Seconde Guerre Mondiale et la sanglante bataille des Ardennes. Comme à l’accoutumée, cette cérémonie d’hommage, organisée en collaboration avec les communes d’Aubel, de Plombières et de Welkenraedt, était notamment rehaussée par la présence de troupes belges et américaines. Des vétérans et de nombreuses familles de ces héros étaient également présents pour notamment entendre l’allocution du bourgmestre Thierry Wimmer. Car, cette année, la commune de Plombières était l’hôte désigné de la prestigieuse cérémonie comme cela se produit tous les trois ans, en alternance avec les entités voisines. Il faut en effet savoir que l’endroit s’appelle « Cimetière américain de Henri-Chapelle » et non de Plombières, commune où il se situe physiquement, suite à une simple demande formulée à l’époque par l’agriculteur propriétaire des terrains, un habitant de la localité, lorsqu’il a offert ses terres à l’armée américaine aux fins d’inhumation ! La grande Histoire en recèle bien d’autres, nettement plus modestes. Ce fut donc la dernière fois de sa carrière politique que le bourgmestre de Plombières a pris la parole au nom des autorités civiles locales puisque ce dernier ne se représentera pas au suffrage de la population lors du prochain scrutin qui se profile à l’horizon. Un discours pour le moins poignant, juste et très applaudi ! Notons enfin que quelques instants avant la cérémonie officielle, un autre moment de grande émotion s’est déroulé autour de la tombe de David C. Connell, un américain de Virginie tombé le 29 novembre 1944. Cette tombe est en effet adoptée par les jeunes gens du conseil communal des enfants de Plombières. Tous ensembles, vêtus de blanc immaculé, ces jeunes parrains et marraines ont fleuri la croix après avoir reçu, quelques jours auparavant, un exposé très instructif sur le 2e conflit mondial et ses conséquences. Un passage de témoin aux générations future ô combien essentiel… F.H.