La bataille des fleurs en papier a bien eu lieu

Explosion de couleurs sous un généreux soleil en matinée, bonne humeur et tonnes de confettis sans oublier un public nombreux et ravis l’après-midi, tous les ingrédients d’une recette carnavalesque parfaite étaient réunis le dimanche 4 mars dernier à Tiège ainsi qu’à Sart où on fête le laetare avec une semaine d’avance. Avec, en filigrane, cette tradition de garnir les chars de milliers de « roses » en papier. Un travail de titan, en fait. Ainsi, à Tiège, le comité de coordination du cortège « Les Amis Réunis de Tiège » passe commande de papier de soie en décembre déjà. C’est ensuite la distribution aux groupes selon les besoins estimés par calcul pour décorer les différents chars. Paul Renard, Président des Amis Réunis explique : « L’un de nos membre découpe tous les papiers à la presse et extrait de chaque feuille colorée un maximum de ronds de 7 cm de diamètre. Il appartient alors à chaque groupe de faire confectionner ses fleurs par ses propres membres. Le travail, entièrement manuel et harassant, débute dès après les fêtes de nouvel an. Parfois avant, lorsque le carnaval tombe tôt comme c’est justement le cas cette année… ». Et de conclure en précisant que les chars tiégeois comptent de 10 à 30.000 « fleurs » chacun. « Oui, nous essayons vraiment de limiter la décoration à 30.000 fleurs pour les plus grands chars comme celui du groupe Tiège surfe sur Sart, par exemple. Simple question d’équité… » De l’autre côté de l’avenue Jean Gouders, à Sart, c’est quasiment la même procédure. Mais on a connu une période où il faisait vraiment difficile de se procurer les fameux papiers de soie nécessaires. Depuis le passage de témoin à la tête de la Jeunesse Sartoise, la nouvelle génération de comitards n’a donc pas ménagé ses efforts afin de rendre l’approvisionnement plus souple. Même corvée de découpe des « ronds » de papier et même stress pour aboutir à temps. D’autant plus que cette année, le cortège sartois, toujours précédé par de jeunes Courrier et Bergère en costumes traditionnels, comptait pas moins de 78 groupes et chars ! « En face » on en dénombrait la moitié : 36. Mais à Tiège, le Courrier et la Bergère version enfants sont accompagnés par deux adultes dans leur belle calèche. Equité, toujours l’équité… F.H.

SART et TIEGE cortège du laetare photo 8

SART et TIEGE cortège du laetare photo 9

SART et TIEGE cortège du laetare photo 10

SART et TIEGE cortège du laetare photo 1

SART et TIEGE cortège du laetare photo 2

SART et TIEGE cortège du laetare photo 3

SART et TIEGE cortège du laetare photo 5

SART et TIEGE cortège du laetare photo 6

SART et TIEGE cortège du laetare photo 7