Il y a 75 ans le B-17 « Puckelpuss » tombait pour notre liberté

Le 75e anniversaire du crash mortel ayant détruit le bombardier américain « Pickelpuss » a été commémoré en grande pompe le vendredi 17 août en début de soirée à Montzen, le long de nationale 3. Avec un sérieux embouteillage à la clé car vu l’importance exceptionnelle de la foule, la présence du tout nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Belgique, M. Ronald Gidwitz, et l’encadrement de nombreux militaires américains venus de la base de Ramstein (Allemagne), l’axe routier a carrément été fermé durant près d’une demi-heure ! Cette émouvante cérémonie au lustre inhabituel de nos jours a bien sûr été organisée par Mathilde et Marcel Schmetz du Remember Museum de Clermont. Ce sont eux aussi qui sont à la base de la construction de la stèle voici douze ans déjà. Elle rappelle la fin du bombardier B-17 « Pickelpuss » survenue le 17 août 1943, piloté par le capitaine Robert Knox qui avait baptisé son avion du surnom donné à son épouse. L’infortuné officier repose depuis lors au cimetière militaire de Henri-Chapelle et sa tombe a été adoptée par le Remember Museum.

Car Marcel Schmetz, alors âgé de dix ans, se souvient très bien avoir vu la chute de l’avion : « Je revenais à la ferme après l’école et j’ai vu le bombardier exploser. Après, j’ai voulu aller voir avec mon père, à vélo. Mais la route était déjà coupée par les Allemands, à Henri-Chapelle. On nous avait renvoyés de l’école parce que nos les Allemands jugeaient la situation dangereuse, plus d’un millier d’avions alliés traversaient notre ciel ce jour-là… » nous confie-t-il. Des débris de l’appareil jonchaient le sol sur les territoires actuels de Plombières et de Lontzen. Six de ses membres d’équipage ont perdu la vie durant ce funeste épisode tandis que quatre autres ont eu la vie sauve grâce à leur parachute et ont été faits prisonniers de guerre.

Bien des années plus tard, Marcel Schmetz apprendra que le navigateur du B17, Ernest Warsaw, était encore en vie. Il était un des quatre membres d’équipage qui avaient échappé à la mort ce jour-là. D’où l’idée d’ériger un petit monument en mémoire du crash, un petit événement durant ce conflit mondial ô combien meurtrier mais un immense sacrifice pour notre liberté. Le navigateur de l’avion était présent pour l’inauguration du monument, voici douze ans. La pierre a été financée par la commune de Plombières tandis que la plaque de bronze et l’inscription ont été prises en charge par le Remember Museum. Cette fois-ci, Ernest Warsaw, décédé depuis, n’était hélas pas là. Mais la présence de tant de monde ainsi que l’impressionnant double survol à (très) basse attitude d’un KC-135 – un Boeing quadriréacteur ravitailleur d’avions en vol – venu spécialement d’Allemagne ont rendu cette cérémonie du 75e anniversaire tout à fait unique. N’oublions pas non plus les salves d’honneur ou encore l’émouvant triple appel des absents…

La partie officielle s’est ensuite poursuivie dans le cadre de la salle communale de Montzen afin de ne pas bloquer la nationale plus longtemps que nécessaire puis au Remember Museum où, depuis huit ans, le musée de Mathilde et Marcel Schmetz a accueilli pas moins de 2000 combattants US

F.H.

MONTZEN – Commémoration crash B-17 Pickelpuss – Vendredi 17 août 2018 – Photo Freddy Hauglustaine : En présence des membres de l’autorité communale de Plombières et du nouvel ambassadeur US en Belgique, Ronadl Gidwitz, à la droite du bourgmestre Thierry Wimmer (Photo F.H.)

MONTZEN – Commémoration crash B-17 Pickelpuss – Vendredi 17 août 2018 – Photo Freddy Hauglustaine : Beaucoup de monde le long de la N3 pour assister à cette commémoration-jubilé (Photo F.H.)

MONTZEN – Commémoration crash B-17 Pickelpuss – Vendredi 17 août 2018 – Photo Freddy Hauglustaine : La garde d’Honneur U.S. (Photo F.H.)

MONTZEN – Commémoration crash B-17 Pickelpuss – Vendredi 17 août 2018 – Photo Freddy Hauglustaine : Les deux passages à très basse altitude du KC-135 NG (Boeing B-707 ravitailleur en vol) venu expressément d’Allemagne ont impressionné ! (Photo F.H.)

MONTZEN – Commémoration crash B-17 Pickelpuss – Vendredi 17 août 2018 – Photo Freddy Hauglustaine : Photo d’époque montrant le capitaine Robert Knox devant son avion en mai 1943. Le nom de l’avion correspond au surnom qu’il donnait à son épouse Dorothy. Le B-17 a été abattu par plusieurs chasseurs allemands en allant bombarder les usines Messerschmitt à Regensburg. Ses débris se sont éparpillés sur les communes de Montzen, Lontzen et Henri-Chapelle, plusieurs de ses membres d’équipage ayant pu sauter en parachute. Mais pas le Capitaine Knox. Il est inhumé au cimetière de Henri-Chapelle. Marcel Schmetz, alors âgé de 10 ans, a été témoin de la chute de l’avion, le 17 août 1943 (Reproduction de la photo originale F.H.)

MONTZEN – Commémoration crash B-17 Pickelpuss – Vendredi 17 août 2018 – Photo Freddy Hauglustaine : L’impressionnant appel au soldat absent par les militaires américains présents au pied du monument (Photo F.H.)

MONTZEN – Commémoration crash B-17 Pickelpuss – Vendredi 17 août 2018 – Photo Freddy Hauglustaine : Mathilde Schmetz aux commandes de la cérémonie (Photo F.H.)