Et de dix pour le grand jogging du collège Notre-Dame !

Pas moins de 490 élèves ont pris part, le jeudi 25 octobre dernier, à la dixième édition du grand jogging du collège Notre-Dame de Gemmenich. Un énorme moment à la fois sportif et festif, encadré par l’équipe de professeurs d’éducation physique, motivés et dynamiques, à savoir Mme Halkin, Mr Degueldre, Mr Bouchez et Mr Pitti, mais aussi par l’équipe des autres professeurs, les éducateurs, les ouvriers et la directrice de l’établissement, Mme Deswysen.

« Le 1er jogging du CND est né avec la volonté de mettre sur pied un objectif commun à nos séances d’entraînement de course en endurance » explique Anne-Sophie Halkin au nom de l’équipe d’éducation physique. « Nous avons donc commencé par un jogging bien « traditionnel ». Et puis très vite est née l’envie d’y amener son petit plus, une touche ludique avec des surprises… Ceci afin de maintenir la motivation et l’envie de courir chez les élèves. Je crois au vu du résultat que nous y sommes parvenus… »

A propos de projets fous et ludique, justement, il nous faut souligner la course pour supporter les Diables Rouge, la zumba et ses rythmes endiablés, la voiture-tonneau ou encore l’ascension des quelque 350 marches reliant les quatre étages du collège. Autant de moments forts recensés lors des cinq dernières années qui, n’en doutons pas, resteront gravés pour très longtemps dans la mémoire de beaucoup ! Quels efforts fournis et, surtout, quelle ambiance ! La dixième édition de cette journée extraordinaire se devait – vous l’aurez compris – d’être exceptionnelle et haute en couleurs. Le parcours choisi a donc été agrémenté d’une dizaine d’obstacles (les « 10 commandements ») tandis que l’ouverture des hostilités de l’après-midi était mise à profit pour effectuer une chorégraphie d’échauffement « spéciale anniversaire » et un lâcher de ballons surprise avec la participation d’élèves de 6TQ animation et leurs professeurs. Impossible dans l’espace qui nous est imparti de citer toutes les « joyeusetés » de cette journée folle. Mais les photos parlent d’elles-mêmes. Nous avons toutefois gardé pour la fine bouche le saut au-dessus du feu, le passage dans une toile d’araignée géante ou encore l’arrivée dans la mousse…

Bref, de quoi souligner l’investissement sans faille du corps enseignant, encouragé par une dynamique d’équipe et d’école. « Il existe encore des projets porteurs de sens dans l’enseignement, c’est merveilleux ! » conclut d’ailleurs Anne-Sophie Halkin. F.H.