Deuxième année pour les Sapins de Patricia

Rappelez-vous : l’année passée, nous avions relayé l’appel lancé par un habitant d’Henri-Chapelle, Laurent Thissen, car celui-ci désirait se lancer dans une vaste opération de vente de sapins de Noël au profit de la recherche contre le cancer via le Relais pour la Vie. Il nous expliquait alors : « Le 26 décembre 2016, notre maman, Patricia Esser, a été hospitalisée au grand hôpital de Verviers. Rapidement, le diagnostic est tombé : elle souffrait d’un cancer (lymphome). Mi-décembre 2017, nous avons appris que le traitement n’avait pas donné l’effet espéré. Maman est décédée à l’hôpital le 24 décembre 2017, dans mes bras… »

De quoi nous permettre de comprendre que désormais la fête de Noel n’a plus du tout la même signification pour les proches de Patricia. Mais pas question de rester les bras ballants : « Comme beaucoup, ma maman aimait énormément ces jours festifs qui rassemblaient toute sa famille. J’ai donc décidé de faire perdurer son souvenir au travers de cette fête et de son symbole, le sapin de Noël. Avec l’aide de mes proches, j’ai planté 600 sapins dans une parcelle libre en face de chez moi et j’organise désormais une grande vente de sapins de Noël au profit de la recherche contre le cancer » avait conclu à l’époque Laurent Thissen.

Aujourd’hui, il nous précise que sa première opération du genre, celle de l’année passée, s’est soldée par une belle réussite tant pécuniaire que festive. La vente de 550 sapins sur les trois week-ends prévus a ainsi permis de faire un don de 6555 € au Relais pour la Vie de Verviers. Pas mal ! Vous l’aurez toutefois bien compris, des sapins plantés en 2018, cela ne pousse pas en un clin d’œil… D’autant plus qu’ils ont à nouveau souffert de la canicule de ce chaud été 2019. Mais pressé de soutenir la rechercher contre le cancer, le capellois a conclu un deal avec la maison Buchet de Xhendelesse pour vendre des épicéas et des Nordmann de qualité en attendant que les siens arrivent à maturité. Ils seront proposés en plusieurs tailles à prix tout à fait compétitif (entre 15 et 40 €) et pourront être emballés sur place. Laurent vous accueillera donc dans une ambiance chaleureuse Counhaye 8 à Henri-Chapelle (au carrefour entre Auweg et Counhaye) les trois premiers week-ends de décembre (30/11 et 1er décembre, 7 et 8 décembre ainsi que les 14 et 15 décembre) entre 9 et 16 h. Pour rendre cet évènement encore plus convivial, un verre de vin chaud ou une soupe vous seront proposés. Infos au 0478/98.37.14. F.H.