Décès aussi brutal qu’inopiné du patron du Vieil Aubel

Dans la localité, la brasserie-restaurant du « Vieil Aubel » implantée aux abords de la place Antoine Ernst est une véritable institution. D’ailleurs, sa récente reconversion dans les plats à emporter – pandémie Covid-19 oblige – s’est avérée être un véritable succès, preuve s’il en est de la fidélité de sa nombreuse clientèle. C’est donc un incroyable séisme qui a fait suite à l’annonce du décès du sympathique patron de l’établissement, le vendredi 21 mai dernier ! Car José Huby était une figure incontournable dans la région, non seulement dans l’Horeca mais aussi dans les milieux sportifs et festifs. Son départ brutal à l’âge de 62 ans en marque donc logiquement plus d’un sur le plateau de Herve et bien au-delà…Patrick Huby, l’un des deux frères du défunt aux côtés de Christian Huby, dresse brièvement son portrait : « José a joué au football dans plusieurs clubs verviétois, en P3 et P4, comme la SRU Verviers, Hodimont, Cornesse et quelques autres puis est devenu dirigeant au CS Verviers et, surtout, à Cornesse, son club de cœur dans la région… ». Et de poursuivre, très ému : « Il s’est ensuite marié à une Aubeloise et avait repris l’établissement le Vieil Aubel il y a une bonne dizaine d’années avec son épouse Myriam, alors qu’il était en faillite et fermé depuis un certain temps. Il a réussi à en faire un lieu très apprécié et connu dans la région. Depuis lors c’est un restaurant qui marche vraiment très bien ». L’un des amis très proche de José Huby, Bernard Schmitz, souligne également son intégration parfaite dans le microcosme aubelois : « Mon ami, verviétois d’origine, était très fier d’avoir réussi professionnellement à Aubel et d’y être reconnu. Le Vieil Aubel était devenu un lieu incontournable où le tout Aubel se donnait rendez-vous ou presque et ça, cela lui donnait vraiment du cœur à l’ouvrage ! ».

Depuis quelque temps, José avait toutefois dû lever le pied suite à de légers problèmes de santé. Mais rien ne laissait présager une telle issue fatale. D’ailleurs il était encore allé au CHU de Liège en début de semaine pour une visite de contrôle et tout allait bien. Son décès inopiné lors d’une réunion familiale peut dès lors être qualifié de totalement accidentel. Les obsèques de José Huby ont eu lieu le lundi 25 mai au crématorium Neomansio de Welkenraedt tandis que les réseaux sociaux se faisaient l’écho de l’émotion de l’équipe du Vieil Aubel et de l’épouse du défunt en affichant le message suivant : « MERCI à tous pour votre soutien ce week-end et d’avoir répondu présent en la mémoire de notre Jo »… Renseignement pris auprès de l’établissement, la réalisation des plats à emporter est désormais arrêtée mais la volonté de l’épouse de José Huby est de relancer l’activité de la brasserie dès que le Conseil de Sécurité autorisera la réouverture de l’Horeca. F.H.