Bilan positif et avalanche de projets pour les Bains de Robertville

Le site des Bains de Robertville – seul endroit où la baignade est autorisée dans ce lac propriété d’une société de production d’électricité – demeure un endroit idyllique où bon nombre de nos concitoyens apprécient passer les beaux jours de l’été. Et pas seulement eux. Car la nature environnante attire aussi pas mal de touristes venu de Flandre, des Pays-Bas ou encore d’Allemagne, toute proche. De quoi donner du travail à la poignée de bénévoles du SI local ainsi qu’à la quinzaine d’étudiants jobistes engagés annuellement.

 

Evidemment, la pandémie Covid-19 et ses contraintes ont grandement influencé la saison 2020. Mais en ce début d’automne, à l’heure de dresser les premiers bilans, tout n’est pas si sombre, bien au contraire. Bien sûr, les lacs de baignades et autres piscines ont dû respecter des règles de distanciation. Robertville a ainsi été limité à 600 baigneurs simultanément, à partir du 15 juin seulement alors qu’il peut en temps normal en recevoir bien plus. Vu la belle météo de cet été, on a même parfois eu fort à faire pour faire respecter les règles, malgré une séparation physique entre l’entrée et la sortie du site, par exemple. Qu’à cela ne tienne, le bilan s’avère toute de même positif.

 

Michel Paquay, vice-Président du Syndicat d’Initiative de Robertville qui exploite l’endroit, explique : « Malgré les longues files d’attente que nous avons parfois constatées à l’entrée des Bains lors des très chaudes journées d’été, je peux affirmer que la majorité de gens ont compris nos contraintes et se sont montrés compréhensifs. Par ailleurs, nous avons eu cette année un gros pourcentage de clients belges. Plus que d’habitude. Cela montre bien que nos compatriotes ont moins voyagé à l’étranger durant cette période ! » De fait, la saison 2020 ne bat pas de record malgré une météo exceptionnellement ensoleillée. Mais d’aucuns se montrent tout de même satisfaits : « Nous pouvons dire que notre saison a été sauvée, oui, clairement ! ».

 

De quoi permettre de futurs investissements sur le site ? C’est la question que nous avons posée à notre interlocuteur. Et de nous répondre franchement : « Oui ! D’autant que nous avons obtenu une promesse de subsidiation à hauteur de 80 % pour la première phase. Celle-ci concerne nos vestiaires et notre terrasse (qui sera dotée de grandes baies vitrées), en plus de toilettes adaptées aux personnes à mobilité réduite, de baby-cabines et de douches avec monnayeur équipées d’eau chaude. Quant à notre petit parking, il va être transformé en… plaine de jeu ! On espère d’ailleurs pouvoir faire les travaux durant cette intersaison, ce qui nous permettrait d’ouvrir plus tôt en 2021, pour Pâques, par exemple… »

 

D’autres projets encore ? « Bien sûr. Car il s’agit de moderniser un endroit qui date quand même un peu, sans toutefois trop augmenter notre prix d’entrée qui restera proche des prix actuels, à savoir 4 € par personne (2 € par enfant). Nous avons déjà commencé l’an passé avec les nouveaux pontons, les caméras de surveillance, etc… Mais par la suite, nous allons devoir investir sur fonds propres. Ce n’est donc pas pour tout de suite. Mais les idées ne manquent pas. Nous songeons notamment à reconstruire complètement le bâtiment situé à l’entrée et qui contient le bar. Nos premiers projets évoquent une construction avec un étage, dotée d’une terrasse avec vue sur le lac… ». A suivre donc. Plus d’infos sur le site du SI : www.robertville.be

 

F.H.

DCIM154C23HDYUN_0006.

DCIM155C23HDYUN_0002.

DCIM154C23HDYUN_0001.

DCIM155C23HDYUN_0001.