Benoît Piron et le mini-foot de St-Jean-Sart à l’honneur

En ce mois de juin, la Commune d’Aubel a remis au goût du jour l’attribution des Mérites aubelois désignés par les membres de l’asbl « Sport Culture Loisirs ». Après un appel à candidatures puis un débat pour départager ces dernières, le Mérite du dévouement a été attribué à Benoît Piron. Une belle occasion pour le bourgmestre Freddy Lejeune et l’échevin Francis Geron de retracer le parcours de celui grâce à qui le Kin-ball s’est imposé non seulement à Aubel mais également au niveau national. Et ce, au départ de rien, en fait : « «Pas simple de créer un club, mais encore moins de créer un club de kin-ball. Et surtout il y a vingt ans, au moment où ce sport était encore inconnu. Bernard, tu as ainsi participé ainsi activement à la reconnaissance et à l’image positive du sport en faisant la promo sans relâche, en organisant des stages, des initiations, des participations à des championnats du monde des clubs». Et de conclure tout en congratulant chaleureusement celui qui était venu en famille à cette remise de prix : « Nous promettons de soutenir au maximum ces clubs afin de faire en sorte que nos jeunes soient prêts tout comme toi transmettre les valeurs positive présentes dans ce sports jadis totalement inconnu ».

Autre distinction, le trophée sportif de 2019 a aussi été attribué – non sans humour – à l’équipe de mini-foot de St-Jean-Sart. Les footballeurs en salle ont été primés pour leur première place et leur titre en provinciale, ce qui les hisse à la ligue nationale. En trois ans, le club régional a donc franchi trois échelons tout en étant sacré champion à deux reprises. Ce club villageois fondé voici dix-huit ans par Benoît Jacquet – alias «simplet», ça ne s’invente pas – n’a subi que trois défaites durant la défunte saison mais a surtout remporté dix-huit victoires. Bravo ! Notons enfin que l’essentiel de son effectif, en grande partie aubelois, gravite autour de l’équipe première du Royal Aubel Football Club.

F.H.