Aubel aime les chevaux de trait

En prélude de plusieurs jours festifs marquant la 432e réjouissance populaire liée au Saint Patron de la paroisse aubeloise, le samedi demeure traditionnellement consacré au concours-expertise du cheval de trait ardennais. Il n’en a pas été autrement en ce début du mois de novembre, les plus beaux spécimens de nos infatigables travailleurs des champs et des forêts se laissant admirer dès potron minet sur le parking du hall omnisports.

Le représentant de la société royale St-Hubert organisatrice de l’événement, explique : « de 9 à 12 heures et de 14 à 17 h, les chevaux sont jugés au cours de différentes petites épreuves telles que le trot, l’obéissance ou encore les manœuvres. Nos experts évaluent aussi l’aspect physique des concurrents en regard des spécificités de la race. Nous avons vraiment là un concours de spécialistes susceptible de faire sortir du lot les meilleurs représentants de l’espèce. Ce n’est pas pour rien que d’aucuns nous citent en tant que plus beau et plus sévère concours de Belgique ! Mais c’est aussi l’occasion pour le profane amoureux d’équidés d’observer de très près ce qui se fait de mieux en matière de chevaux de trait issus de la région…»

De fait, les spectateurs lambda, non-connaisseurs, ont largement profité du spectacle et de la belle journée ensoleillée jusqu’au milieu de l’après-midi, tout comme les enfants d’ailleurs. Car le cheval de trait ardennais, impressionnant et massif, demeure l’un des plus beaux représentant de la race chevaline, puissant et souvent d’un calme olympien. Il est vrai que ces bestiaux frisent voire dépassent souvent les… 700 kg ! F.H.